La prise en considération de l’importance en France des Foires, Salons et Congrès date effectivement d’hier et peu d’avant.

Jean-Luc Margot-Duclot est le premier, en 2005, dans son rapport remis au Président de la Région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, sur la mission Tourisme d’affaires que ce dernier lui avait confiée, à produire une synthèse sur l’activité du Tourisme d’affaires en France et en Ile-de-France.

Son travail fut ensuite successivement repris et au cœur des réflexions du rapport Charié en 2006 à l’Assemblée nationale, « Foires, salons, congrès : pour que la France rime avec croissance », puis du rapport Plasait en 2007 au Conseil Economique et Social, « Le tourisme d’affaires : un atout majeur pour l’économie », ou encore plus récemment en 2011 le rapport Pélisson pour le Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, « Le Tourisme d’affaires dans le Grand Paris. Pour une nouvelle ambition ».

Toutefois de tous ces rapports, seul celui de Jean-Luc Margot-Duclot n’était pas accessible directement sur internet à celui qui s’y intéressait, et ce malgré les citations réitérées. Nous avons donc demandé à Jean-Luc Margot-Duclot s’il acceptait que nous mettions fin à cette discrétion. Il nous permet cette liberté et notre jeune association peut donc contribuer à rendre public ce travail qui dessine de manière preste et décisive les grands enjeux de la filière.

Le rapport donne ce nouvel énoncé d’ « Industrie de la Rencontre et des Echanges professionnels » pour laisser une marge de manœuvre et une vision stratégique de la filière hors le seul champ du Tourisme. Il présente les définitions de base et rappelle les principales retombées économiques de cette activité. Il explique l’essentiel des facteurs-clefs de succès et combien l’attractivité économique et scientifique des territoires est en jeu. Il prend de la hauteur pour brosser les traits de la concurrence et les bénéfices pour les territoires. Et après avoir, pour l’Ile-de-France, résumé l’état des lieux, les rôles de chacun et les impacts territoriaux, il dessine les premières réflexions pour structurer une politique régionale, et au–delà pour confirmer combien l’initiative et la volonté politique sont fondées et déterminantes.

Bonne lecture à tous.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :